Sarkozy croit être allé à Fukushima, mais c’est Eric Besson qui y était

sarkozy-japon

Mercredi 11 avril (J-11)

polemique2 Sarkozy croit être allé à Fukushima, mais cest Eric Besson qui y était

Nicolas Sarkozy s'est-il rendu sur le site de la centrale nucléaire dévastée de Fukushima, accompagné de Nathalie Kosciusko-Morizet, ainsi qu' il l'a affirmé lors d'un meeting à Caen, vendredi 6 avril ?  Alors qu'il prenait à partie François Hollande sur son intention de fermer la centrale de Fessenheim, le président candidat a déclaré :

"Avec Nathalie Kosciusko-Morizet nous avons été à Fukushima. Apparemment François Hollande, non !"

La réplique de François Hollande n'a pas tardé. Mardi lors d'un meeting à Besançon, le candidat socialiste a étrillé son rival :

"J'ai vérifié, il n'y est jamais allé. C'est la première fois dans l'histoire de la République, qu'un candidat sortant relate un voyage qu'il n'a jamais fait. Il aura été un précurseur en tout. Même en voyage qu'il n'a jamais accompli."

Les faits donnent raison au candidat socialiste.

Le président de la République s'est bien rendu au Japon le 31 mars 2011, en marge d'un sommet. Il arrivait de Nankin, en Chine.

Mais il n'est resté que 4 heures dans le pays, à Tokyoil s'est entretenu avec le Premier ministre japonais, Naoto KAN. Il a ensuite rencontré  la communauté des Français du Japon puis est reparti pour la France sans s'être rapproché le moins du monde de Fukushima, qui est distant de 230 km de la capitale. Le programme de la visite ne prévoyait d'ailleurs pas un tel déplacement.

Nathalie Kosciusko-Morizet, elle, est restée sur place deux jours de plus ainsi qu'elle le narre par le menu  sur son blog. Elle s'est rendue à Sendaï, mais n'évoque aucunement une visite à Fukushima.

En définitive, le seul responsable Français à s'être rendu sur le site de Fukushima, c'est Eric Besson, le ministre de l’Énergie, Le 21 février 2012, il a fait le tour des installations en bus, descendant deux fois du véhicule, devant le réacteur 4, le plus endommagé. Le ministre a ainsi passé  50 minutes sur le site de la centrale accidentée.

Besson Fuku Sarkozy croit être allé à Fukushima, mais cest Eric Besson qui y était
Eric Besson sur le site de la centrale de Fukushima le 21 février 2012

 

 

Le précédent du mur de Berlin

Cette affabulation sur Fukushima n'est pas sans rappeler le faux-pas présidentiel à propos de de la chute du mur de Berlin.

En novembre 2009, à l'occasion de l'anniversaire du vingtième anniversaire de la chute du mur, le chef de l'Etat avait affirmé sur sa page Facebook s'être rendu à Berlin, en compagnie d'Alain Juppé, le soir justement où la frontière de béton entre les deux Allemagne s'était ouverte. Soit le 9 novembre 1989.

Problème, Alain Juppé se souviendra ne s'être rendu à Berlin qu'une semaine plus tard, le 16 au soir.

L’Élysée affirmera par la suite que Nicolas Sarkozy s'était rendu à Berlin, en fait, à deux reprises. Le 9 novembre puis le 16...

agenda6 Sarkozy croit être allé à Fukushima, mais cest Eric Besson qui y était

Mercredi 11 avril

  • Émission spéciale Des paroles et des actes sur France 2. Le plateau accueillera  Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République), François Hollande (PS), Eva Joly (Europe Ecologie Les Verts), Marine Le Pen (FN) et Philippe Poutou (NPA). Les candidats sont interrogés à tour de rôle par les journalistes pendant 20 minutes. Ils ne débattent pas entre eux.

 

Jeudi 12 avril

  • Seconde spéciale de l'émission Des paroles et des actes. Les candidats invités sont Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MoDem), Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès), Jean-Luc Mélechon (Front de Gauche) et Nicolas Sarkozy (UMP
  • Marine Le Pen invitée de la matinale d'Europe 1
  • Nicolas Sarkozy en déplacement dans le Val-d'Oise
  • François Hollande en meeting à Clermont-Ferrand
  • Eva Joly en meeting à Grenoble

 

Partager cet article

Comment a été fabriqué cet article ?

Ils ont contribué à la rédaction de la réponse

Les ressources

Ils ont amélioré la réponse