Combien coûte vraiment le permis de conduire ?

A condition de le réussir du premier coup, obtenir son permis de conduire revient en moyenne à 1600€. © REUTERS.
A condition de le réussir du premier coup, obtenir son permis de conduire revient en moyenne à 1600€. © REUTERS.
Nicolas Sarkozy et François Hollande veulent faciliter l'accès au permis de conduire. Il faut dire que le coût réel du permis est assez exorbitant.

Ce dimanche 8 avril, Nicolas Sarkozy a dévoilé dans le Journal du dimanche son projet de réforme du permis de conduire, destiné à rendre l’examen "moins long et moins cher".

Le président sortant propose aux auto-écoles d'assurer dans les lycées des formations au code de la route. Charge ensuite aux établissements d’organiser et de faire passer l’examen eux-mêmes.

Nicolas Sarkozy veut aussi réduire le délai entre deux examens de conduite, après un échec, à un mois. Il souhaite offrir la formation du permis de conduire aux jeunes effectuant le service civique.

Une proposition qui rejoint celle de François Hollande : un "forfait conduite" (sous-entendu un permis gratuit) pour les jeunes en service civique.

Les deux favoris à l’élection présidentielle formulent donc le même constat : le permis de conduire doit être rendu plus accessible et donc moins cher.

L'enjeu est important : il s'agit aussi de diminuer le nombre de conducteurs sans permis, évalué entre 500 000 et 700 000 personnes.

1. Le vrai coût du permis de conduire

Le coût du permis de conduire peut fortement varier, notamment suivant l'endroit où on le passe. Le prix de la formation est plus élevé en région parisienne qu’en province, et plus cher en ville qu’à la campagne. Par ailleurs, les écoles de conduite fixent librement leurs tarifs : il peut donc y avoir de grandes différences de prix.

Le rapport Lebrun de mai 2008, sur la modernisation du permis de conduire, évalue le coût moyen d’une formation à 1200€ pour une première tentative.

Oui, mais voilà : ce chiffre correspond à un forfait de base de 20h de conduite, le minimum obligatoire avant de pouvoir se présenter à l’examen du permis de conduire.

En réalité, les élèves ont en moyenne besoin de 30h de conduite avant de tenter leur chance. Et le tarif moyen de chacune de ces 10h supplémentaires est de 40€. Le coût du permis de conduire s’élèverait donc davantage à 1600€.

Mais encore faut-il l’obtenir du premier coup ! Pour les malchanceux (environ 40% des élèves), l’échec au premier passage du permis gonfle encore la facture.

Le délai moyen avant de pouvoir se représenter à l’épreuve est de 3 mois. Une période durant laquelle les auto-écoles recommandent de prendre une douzaine de leçons de conduite supplémentaires pour maintenir son niveau, soit un coût de 500€ à ajouter au tarif initial.

Obtenir son permis à la 2e tentative revient ainsi en moyenne à 2100€, à la 3e tentative à 2600€ et ainsi de suite.

2. Moins cher à l’étranger ?

Le rapport Lebrun de 2008 souligne que dénoncer le coût excessif du permis de conduire est "un phénomène français".

Contrairement à cette impression, le coût du permis de conduire dans les autres pays de l’Union européenne n’est pas forcément meilleur marché qu’en France.

Au Portugal, en Belgique, en Espagne ou en Grande-Bretagne, le coût moyen du permis est compris entre 1000 et 1200€, une fourchette de prix équivalente aux chiffres officiels français.

L’Allemagne détient quant à elle le record européen du permis de conduire le plus cher, avec une moyenne de 1600€.

Pour trouver des prix plus raisonnables, il faut se tourner vers l’Italie (850€) et surtout la Pologne (300€). Ou bien traverser l’Atlantique : aux États-Unis, le tarif du permis de conduire, qui varie selon les États, tourne autour des 20€ (25 US $). Il est accessible dès l’âge de 16 ans, et ne nécessite pas l’inscription dans une auto-école.

Partager cet article

Comment a été fabriqué cet article ?

Ils ont contribué à la rédaction de la réponse

Les ressources

Ils ont amélioré la réponse