Questions bêtes

Pourquoi les feux rouges sont-ils rouges ?

La couleur n’a pas été choisie par hasard ©Benimoto via Flick'r
La couleur n’a pas été choisie par hasard ©Benimoto via Flick'r
Apparu dans la seconde moitié du 19ème siècle à Londres, le feu rouge de signalisation a envahi nos routes partout dans le monde. C'est que le rouge n'est pas une couleur tout à fait comme les autres, pour des raisons physiologiques notamment.

Le feu rouge de signalisation est apparu à Londres, dans la seconde moitié du 19ème siècle - en pleine révolution industrielle. Depuis, il a envahi nos routes, codifié, en Europe, par la convention de Vienne sur la signalisation routière (en pdf) datant de 1968. Mais pourquoi le feu est-il rouge ? La couleur n’a pas été choisie par hasard.

1. Une couleur qu’on perçoit plus facilement

La première raison est scientifique. “Le système visuel est préconçu pour augmenter le contraste entre le rouge et le vert explique Serge Picaud, directeur de recherches à l’Institut de la Vision. La couleur rouge ressort donc de façon plus intense à nos yeux, en opposition avec le feu vert. De manière générale, ce sont deux couleurs qui ressortent bien dans le système visuel qui repose sur des oppositions entre trois sensibilités (bleu / vert / rouge).

Un phénomène accentué par le fait qu’un seul photo-récepteur de nos yeux est sensible au rouge, précise Serge Picaud. Le message, véhiculée par nos cellules, est donc plus clair que pour le vert ou le bleu, qui sont perçus par plusieurs photo-récepteurs.

Même sans contraste dans l'environnement, on arrive à détecter le rouge, poursuit le chercheur. Concrètement, s'il y a une luminosité ou une teinte ternes, sans contraste, l'oeil repèrera malgré tout le rouge, car le message ne sera capté que par un seul photo-récepteur. Dans une situation où il y a peu de contraste, ce sera plus difficile de distinguer un bleu d'un vert par exemple, car ces deux couleurs sont repérés par plusieurs photo-récepteur, donc on peut les "confondre".

2. Signal d’alerte, déjà dans la nature

Et ce phénomène se constate également dans la nature. “Dans le vivant et le monde végétal, le rouge correspond à un signal ambivalent, explique Bernard Darras, sémioticien et professeur à la Sorbonne. Cette couleur a plusieurs fonction : à la fois attraction (rôle dans la séduction, l’excitation ou la maturation des fruits par exemple) mais aussi de trouble, d’embarras, de stress ou d’alerte.” C’est un message physiologique.

Par exemple quand un être humain s’énerve et devient rouge, c’est une alerte. “On reçoit un signal d’évitement, explique Bernard Darras. Cela veut dire que la personne est en colère et la couleur rouge nous dit ‘attention, il se passe quelque chose’. C’est un signe de possible montée de violence, donc dissuasif. Ce qu’on retrouve dans le feu rouge : “on est dissuadé de passer” car on sait qu’il y a un danger potentiel.

3. Couleur du sang, signe de vie et de mort

“Le rouge est donc une couleur de vie et de mort. Une couleur qui prend soin de la vie en alertant”, analyse le sémioticien. Et pour cause : c'est la couleur du sang. “Or, le sang provoque l’anxiété. Notamment chez les hommes.”

Cet afflux de sang témoigne aussi de l’excitation sexuelle. “Chez les poissons épinoches, plus le mâle est en phase de reproduction, plus il est rouge, c’est un signe de virilité”, détaille Bernard Darras. Un phénomène que l’on retrouve - de façons moins explicite - chez les mammifères. “Et quand un mâle est dans une phase d’excitation sexuelle, les autres mâles et les femelles peuvent chercher à s’en écarter. En entraînant par exemple, pour les autres mâles, l'évitement de celui qui est en rut. Signal d'alerte qui prévient les conflit, mais aussi signal attractif, de parade, pour favoriser l'accouplement, et la reproduction de l'espèce.

4. La couleur du pouvoir

Le rouge représente aussi la domination. C’était la couleur des empereurs à Rome ou celle des cardinaux. “Et pas loin de la puissance, il y a la menace”, poursuit Bernard Darras. Or, le feu rouge n’est finalement que le prolongement du policier qu’il remplace.

Là aussi, le phénomène se retrouve dans la nature, avec notamment les singes mandrills. “Chez ces singes, des jeunes en érection, avec le sexe rouge, sont placés au bord du territoire du groupe : une forme de marqueur territorial et un avertissement pour toute personne qui voudrait s’approcher”, poursuit le sémioticien. Le territoire - et les animaux qui y vivent - vont être protégés. “Le signal rouge dit ‘attention danger’ mais aussi ‘attention, on va prendre soin de moi car je suis quelqu'un d'important'.

 

Le rouge du feu rouge a probablement une origine physiologique : être perçu plus vite par l'oeil, mais il reprend aussi la symbolique universelle du sang, signal de vie et de mort. Un message à la fois dissuasif et attractif, comme le feu rouge qui, en prévenant le danger, préserve la vie.

Partager cet article

Comment a été fabriqué cet article ?

Ils ont contribué à la rédaction de la réponse

Les ressources

Ils ont amélioré la réponse