Merci pour l'explication

À partir de quand est-on alcoolique ?

S'abstenir d'alcool deux jours par semaine prouve qu'il n'y a pas d'addiction, selon le collège royal de médecine de Londres © REUTERS
S'abstenir d'alcool deux jours par semaine prouve qu'il n'y a pas d'addiction, selon le collège royal de médecine de Londres © REUTERS
Pas plus de 7 verres par semaine et deux jours hebdomadaires d'abstinence !

Tant que vous arrivez à vous abstenir d'alcool deux jours par semaine, c'est bon ! C'est du moins ce qu'affirme Ian Gilmore, le président du collège royal de médecine à Londres ainsi que le rapporte The Telegraph.

Ian Gilmore, interrogé par la BBC, ne faisait que confirmer un rapport du comité parlementaire britannique "Science et Technologie". Selon ce rapport, être capable d'abandonner la boisson deux jours sur sept prouve que l'addiction n'existe pas.

Pour le président du collège royal de médecine, boire un petit verre tous les jours est sans danger : "si quelqu'un boit la moitié d'un verre de vin par jour tous les jours de sa vie, cela a peu de chances de lui causer du tort. Mais dans la vie, ce n'est pas comme ça. Les gens qui boivent tous les jours ne se contentent pas d'un seul verre".

Dans ce cas, quel est le nombre limite de verres de vin par semaine ? "Nous conseillons une limite maximum de 7 verres de vin ou pintes de bière par semaine, avec deux ou trois jours sans alcool, a précisé l'expert. Mais il ne s'agit pas de prendre les 7 verres en une seule fois ou même en deux fois pour se soûler!"

Selon ce rapport des parlementaires anglais, donner une limite de boisson par semaine est bien plus efficace qu'une limite quotidienne.

Les gens auraient ainsi plus tendance à adopter une consommation d'alcool saine avec une limite hebdomadaire. Andrew Miller, le président du comité, a même appelé le gouvernement à changer sa politique de prévention.

Un petit verre pour fêter ça ?

À lire en intégralité, en anglais, sur TheTelegraph.co.uk

Partager cet article

Comment a été fabriqué cet article ?

Ils ont contribué à la rédaction de la réponse

Les ressources

Ils ont amélioré la réponse