Hosni Moubarak

Le leader des Frères musulmans Mohamed Morsi a été proclamé vainqueur de l'élection présidentielle égyptienne le dimanche 24 juin 2012. © REUTERS

Égypte : Mohamed Morsi pourra-t-il vraiment gouverner le pays ?

  • 0

Le leader des Frères musulmans a été élu président de la République égyptienne ce dimanche 24 juin. Mais face à l’armée,son pouvoir reste limité.

Des supporters de Mohammed Morsi, candidat des Frères musulmans à la présidentielle, portent un poster tagué de son rival Ahmed Chafiq, au Caire, le 18 juin 2012. © REUTERS

Égypte : va-t-on vers une guerre civile ?

  • 6

Une manifestation contre la dissolution du Parlement par le pouvoir militaire a lieu au Caire, ce mardi. Et le résultat de l'élection présidentielle de dimanche tarde à être connu.

Le 14 janvier, Zine el Abidine Ben Ali quitte le pouvoir après 23 ans à la tête de la Tunisie. Crédit : REUTERS

Un an de révolution arabe : que sont devenus les dictateurs ?

  • 7

Hosni Moubarak a été condamné à la prison à vie ce samedi. Un an après le printemps arabe, que sont devenus les autres chefs d'État chassés du pouvoir ?

Un an après la chute de Moubarak, la rue égyptienne reste en ébullition. © REUTERS.

Un an après Moubarak : où en est l’Egypte ?

  • 1

Un an après la chute du Raïs, le calme n'est pas revenu en Égypte. Le pays peine à trouver la voie de la démocratie. Et le mécontentement social grandit.

Les images d'une femme se faisant piétiner et dénuder par les soldats ont fait la Une des journaux en Egypte ©REUTERS

Nouveaux affrontements au Caire : où en est l’Égypte ?

  • 4

Les forces de l'ordre ont chargé des centaines de manifestants sur la place Tahrir, ce mardi. Le bilan s'élève à treize morts et des centaines de blessés. Les contestataires réclament toujours le départ de l'armée.

Une parade de l'Armée égyptienne, organisée en 1998 dans le désert de l'Est du pays. © REUTERS.

Pourquoi l’armée égyptienne ne lâche rien ?

  • 0

Forte de 450.000 hommes, l'armée est un véritable pilier du système en Égypte. Elle contrôle des pans entiers de l'économie et n'entend pas renoncer à ses privilèges.